Les Éditions Extraordinaires
Votre compte
Newsletter/Contact
Espace Presse
Votre panier      
À propos Collections   Sciences+Conscience
editionsextraordinaires.fr/?news=82 Accueil > Projets

MD: Donc, le LSD. Quel rapport avec la conscience ?

Eh bien, j'hésite toujours à me lancer là-dedans parce que mes expériences sont basées sur l'utilisation chamanique, rigoureuse, du LSD. Et quand tout le monde entend LSD, on pense, oh, les années soixante, on pense hallucinations, on pense, vous savez, et c'est très loin de cela. C'est vraiment dans une tradition thérapeutique.

La tradition thérapeutique du LSD

C'est dans la tradition de Stan Grof. C'est l'utilisation systématique de ces états de conscience hyper intenses. Et lorsque vous vous engagez dans ces états, il y a des cycles de purification énormes, des cycles de mort et de renaissance énormes. Mais si vous passez par là assez souvent, assez profondément, il y a une initiation progressive à des niveaux de réalité de plus en plus profonds.

Finalement, vous en sortez avec une certaine compréhension au moins de la grande structure, de la nature de la réalité. Ce n'est pas facile à résumer, mais j'ai essayé de le faire dans ce livre, LSD et conscience de l'univers, pour décrire cette progression.

Une exploration du cosmos

L'une des qualités qui ressortent de cette vision de la cosmologie est qu'il y a beaucoup, beaucoup de niveaux dans le cosmos. Le monde physique est simplement un niveau dense. Bien sûr, il y a des couches et des couches et des couches dans le monde physique lorsque nous entrons dans le niveau quantique, mais à mesure que vous progressez dans les dimensions non-physiques ou extra physiques, il y a des niveaux qui se superposent, et c'est une expérience répétée que les niveaux inférieurs proviennent des niveaux supérieurs.

Les niveaux supérieurs ou les niveaux plus profonds sont plus intelligents, plus intenses, plus énergiques. Et ils sont plus conscients. Ainsi, l'expérience que l'on fait en y pénétrant est celle d'une dimension d'existence plus consciente, plus puissante, plus proche de la source, jusqu'à ce que finalement l'espace-temps vous savez, vous laissez derrière vous l'espace-temps et ensuite il y a des dimensions qui font écho à l'espace-temps, ce que les Tibétains appelaient le Bardo, c'est-à-dire le domaine intermédiaire.

Le domaine de la lumière pure

Et on peut finalement aller au-delà de tous les échos du temps et de l'espace et entrer dans ce que certaines traditions spirituelles appellent une réalité extra samsarique, une réalité au-delà de tous les cycles de mort et de renaissance, et entrer dans le domaine de la lumière pure juste, juste la lumière pure. Les physiciens quantiques disent que tout, toutes les molécules sont finalement, vraiment enracinées dans la lumière, c'est-à-dire les photons. Et je trouve que c'est vrai dans le domaine de la conscience ; l'univers unifié procède comme si, en fin de compte, toute la réalité physique prenait sa source dans un océan de lumière, d'émotion, de radiance.

Vous ne pouvez pas aller dans ce domaine. Vous ne pouvez pas amener votre ego dans cette réalité et faire l'expérience de cette réalité. Vous ne pouvez entrer dans ces réalités qu'en renonçant à ce que vous étiez dans les réalités inférieures. Et ce n'est pas que ces réalités inférieures soient mauvaises ou malfaisantes, ou quoi que ce soit de ce genre. C'est juste qu'elles sont une manifestation plus spécifique de la manifestation progressivement individualisée de cette plus grande réalité, de sorte que vous inversez le processus.

Lorsque vous sortez dans cette réalité, vous devez vous découpler, lâcher prise à un niveau plus profond, afin de devenir littéralement, pendant des heures, un citoyen de ce niveau de réalité. Vous devez cesser d'être Chris Bache. Vous devez cesser d'être un être humain. Vous devez cesser d'être un être spatio-temporel tout court.

Vous vivez et respirez littéralement la nature de cette existence. Il y a toujours un sentiment de retour profond. Vous savez que nous sommes venus et que toute existence provient de cette réalité. Il y a donc un énorme sentiment d'immobilité, de retrouvailles calmes, d'être restauré dans sa plénitude primitive. Et quand on a le sentiment que ces niveaux infusent et informent constamment cette réalité, nous avons une théorie de l'évolution.

L'évolution d'une intelligence auto-émergente

Nos théories de l'évolution sont en partie justes et en partie profondément incomplètes. Nous pensons que tout se passe par hasard, guidé par la nécessité. C'est tout ? Mais d'après mon expérience, ce n'est pas dû au hasard. Je veux dire, le hasard est un facteur, mais il y a une formidable intelligence qui se manifeste dans la qualité auto-émergente du temps et de l'espace.

Il y a donc une intelligence qui se manifeste. Ce n'est pas un Dieu extérieur qui manipule, et ce n'est même pas une sorte de manipulation d'un concepteur créatif, mais c'est une intelligence qui s'élève d'elle-même, une intelligence qui émerge d'elle-même. Elle manifeste des formes de vie de plus en plus complexes, elle évolue et change. Une des autres choses qui se produisent lorsque vous vous déplacez dans ces dimensions profondes, c'est que vous allez au-delà du temps linéaire tel que nous le connaissons conventionnellement, dans des dimensions profondes du temps, et parfois même au-delà de tout temps, de toute notion de temps. Mais lorsque vous entrez et sortez de ces différents états, vous en avez une perspective. Cette réalité est en train de changer. Nous savons qu'elle change, mais vous avez une idée de l'endroit où elle change, de ce que pourrait être la prochaine phase de l'évolution humaine, de l'endroit où nous semblons aller, et du fait que nous allons quelque part et qu'il y a une intelligence qui s'exprime dans tout cela.

Et donc, le résultat final ? Il y a un sens général dans lequel j'ai confiance vous apprenez juste à faire confiance : ce que vous êtes, qu'il existe une sagesse, et pourquoi vous faites ce que vous faites. Et d'une certaine manière, chacune de nos oeuvres contribue au schéma plus large de l'intelligence créatrice qui se manifeste à l'intérieur du temps et de l'espace.

MD: Il y a dans votre livre quelque chose de très enthousiasmant concernant l'humain du futur que nous avez vu que nous deviendrons.

Oui, j'ai été totalement, complètement surpris. Je ne m'attendais pas à ce qu'une telle chose émerge de ce travail. Je ne savais même pas que c'était possible. Je ne l'avais jamais vu abordé dans la littérature psychédélique, mais lorsque vous faites éclater la bulle, la bulle de l'ego, lorsque vous éclatez, vous ne tombez pas simplement dans l'unité de conscience ou la conscience d'unité, mais vous vous ouvrez à la différence au niveau subtil de la conscience, vous vous ouvrez à différents niveaux de conscience collective. Et donc, lorsque votre identité individuelle éclate j'ai fait de nombreuses fois l'expérience de m'ouvrir à l'identité de mon espèce, de m'ouvrir à la psyché collective , j'ai découvert que la conscience de l'espèce est cohérente. Carl Young avait raison, et il existe un esprit d'espèce cohérent, comme c'est le cas dans les traditions chamaniques. Et lorsque vous touchez l'esprit de l'espèce dans des états de conscience profonds, il est tout à fait naturel d'avoir un aperçu de ce qu'est la progression évolutive du processus de croissance de cette espèce.

La gestation de l'humain du futur

Pendant de nombreuses années, j'ai fait des expériences de manière répétée qui m'ont amené de plus en plus profondément et m'ont appris qu'il y avait une conscience qui m'enseignait ce qui se passait et qui me montrait que les visions qui m'étaient offertes ne faisaient que rapporter tout ce qui faisait que l'humanité entrait dans une période de formidable épanouissement.
Nous sommes en développement depuis des centaines de milliers d'années, et nous arrivons à l'apogée d'un formidable grand réveil, d'une ouverture d'un nouveau niveau de conscience dans l'humanité, et c'est un point de pivot. Tout ce que nous avons accompli devient en quelque sorte rapidement du passé alors que nous pivotons vers cette nouvelle plate-forme de conscience.

La mort de l'ego

Mais pour qu'il y ait un grand réveil, la naissance d'une nouvelle conscience, il doit d'abord y avoir une grande mort. C'est ainsi que les mystiques traversent une nuit noire de l'âme pour s'éveiller à la conscience divine. L'humanité va devoir passer par une grande nuit noire de l'âme de notre âme collective afin de purger le résidu karmique de toutes ces compétitions dirigées par l'ego, l'hostilité, la violence, les choses mauvaises que nous nous faisons les uns aux autres, les choses que nous ne pouvons pas supporter vous savez, ce monde dans lequel nous vivons est un monde construit par l'ego.
Nous nous dirigeons vers une réalité plus grande et nous devons laisser partir tous ces vieux poisons restrictifs. Et je pense que nous entrons dans une période de grande crise. Les visions m'ont montré que nous entrons dans une nuit noire de purification. Je n'en connais pas les détails. Je l'ai simplement expérimentée. Je pense que cela va commencer au 21e siècle. Je ne sais pas combien de temps cela va durer. Je ne sais pas combien de temps nous allons devoir la traverser. C'est une période de perte de contrôle, d'effondrement, de déstructuration de la vie telle que nous la connaissons.

Mais au bout du chemin, nous ne créerons pas simplement une nouvelle société ou une société meilleure, une nouvelle économie ou une nouvelle écologie. Nous donnerons en fait naissance à une nouvelle forme de l'espèce humaine où l'architecture fondamentale de la psyché collective aura pivoté. Et ce faisant, nous donnerons naissance à un nouveau plan pour l'humanité. La façon dont je l'ai vu se manifester est, dans les visions et dans mon expérience psychédélique et d'autres expériences, que la réincarnation sera simplement acceptée comme un fait.
Donc, nous mourons. Nous allons, nous naissons, nous mourons, nous naissons, et ça recommence, et ça continue. Et vie après vie, nous accumulons de plus en plus d'expériences. Dans mes sessions, j'ai pu atteindre le point où je réintégrais toutes mes vies antérieures, elles s'assemblaient comme si on enroulait une ficelle de cerf-volant autour de la bobine, et ça atteignit une masse critique et ça explosa dans une lumière de diamant la plus brillante, la plus lumineuse qui soit, dans mon coeur. Ça explosa simplement en moi.

Je pense que ce que j'ai vu dans cette expérience, ce qu'on m'a montré, c'est vers où la réincarnation nous emmène. Nous ne sommes pas simplement en train de passer de la première à la deuxième année d'école, puis à la troisième année Nous ne faisons pas qu'ajouter des améliorations progressives dans notre vie : tôt ou tard, nous arriverons à un point de fusion où toutes nos âmes, toutes nos vies, toutes nos expériences atteindront une masse critique et seront fusionnées.

Et lorsque cela se produira, l'âme s'éveillera à l'intérieur du corps humain. Lorsque nous mourrons, nous serons tournés vers l'âme, la méga conscience qui nous contient tous. Ceci, c'est le réveil de l'âme à l'intérieur du temps et de l'espace. Et je pense que c'est le futur humain que nous sommes en train de mettre au monde.

Nous avons flirté avec cette conscience pendant des centaines de milliers d'années. Nous lui donnons naissance maintenant, mais la plupart du travail a déjà été fait. Le gros du travail a été fait dans l'histoire, mais maintenant il est temps que tout ce développement intérieur se manifeste. Et je pense que lorsque nous nous éveillerons en tant qu'âmes, lorsque notre conscience profonde s'éveillera, cela changera la vie sur notre planète parce que notre esprit sera sécurisé, parce que notre coeur sera ouvert et que nous ne représenterons plus un danger les uns pour les autres et pour les autres espèces sur la planète. Et il y aura une communion beaucoup plus facile avec la conscience créative plus profonde de l'univers : ce sera donc une période de créativité énorme, d'accélération de la créativité.

Les diamants du paradis

À la toute fin de ce long voyage de 20 ans et lors des toutes dernières sessions, j'ai été soumis à un processus énorme ; j'ai été dépouillé et projeté profondément dans le futur, je ne sais pas jusqu'où, mais profondément dans le futur et autorisé à en faire l'expérience. J'ai eu l'impression qu'on me permettait d'essayer cette forme et l'être le plus beau, le plus magnifique, un être tout simplement extraordinaire.

Il est vraiment important pour nous de comprendre que nous sommes en train de donner naissance à quelque chose de magnifique, parce que si nous n'avons pas de vision claire de ce qui se passe dans l'histoire, nous serons avalés par la douleur de la purification qui arrive. Et nous devons tenir bon. Nous devons tenir bon et ne pas céder au désespoir. Une mère qui accouche souffre terriblement, mais elle sait ce qu'elle fait. Nous sommes en train de donner naissance. Nous devons comprendre ce que nous faisons.

MD: Vous dites dans votre livre que l'humain est construit pour aller vite.

Nous avons tendance, dans nos théologies et dans les histoires que nous racontons pour expliquer notre existence, à penser de manière très statique à la nature humaine, parce qu'elle ne semble pas changer trop vite. Nous pensons donc à une nature humaine statique.
Mais lorsque vous élargissez l'horizon, intellectuellement avec l'imagination ou par l'expérience, lorsque vous élargissez l'horizon temporel, ce qu'il m'a été donné d'expérimenter, c'est que l'humanité est construite pour la vitesse. Et cela a à voir avec le fait que chacun de nos cycles d'apprentissage sont de cent ans un siècle ? Mais l'univers ne pense pas par incréments de cent ans, l'univers pense par incréments de milliards d'années.
De ce point de vue, l'humanité semble être conçue pour une évolution accélérée de sorte qu'à l'échelle longue, nous nous déplaçons très, très rapidement dans le temps. Donc, toute notre histoire, toutes les douleurs, les erreurs que nous avons commises, les choses que nous avons faites, nous les portons dans notre personne, mais nous pouvons nous en débarrasser si notre concentration, si notre conscience est intensifiée, comme je pense qu'elles le seront dans les épreuves à venir. Si nous sommes attentifs et faisons bien notre travail et vivons très profondément, nous pouvons nous débarrasser de ce passé très rapidement et en nous débarrassant de ce passé, nous pouvons inscrire l'âme dans son histoire.

MD: Cela me rappelle le dernier livre de Robert Monroe.

Oui, il raconte dans Far Journeys qu'il a été emmené dans un futur pas si lointain (il a dit plus tard que c'était en environ trois mille, soit dans mille ans), et quand il a été emmené dans ce futur et qu'il a regardé en arrière, tout le Bardo était vide. Toutes les âmes du Bardo étaient nettoyées et il y avait une communion beaucoup plus propre et claire entre les êtres physiques et la conscience, la conscience spirituelle. Et il était plus facile de faire une sorte de visite temporaire pour venir partager une forme de vie physique, la vivre soi-même, puis revenir dans la réalité spirituelle.

Nettoyage du bardo

Et je pense que c'est une autre façon de décrire ce vers quoi nous allons parce que le Bardo est cette réalité stratifiée entourant le temps et l'espace qui est rempli de fragments d'âme et de morceaux non intégrés d'expériences à différents niveaux. Et à mesure que nous nous intégrons, que nous devenons plus cohérents, nous vidons le Bardo.
À mesure que nous vidons le Bardo, la communion entre la réalité spirituelle profonde et la réalité physique devient plus facile, plus claire. Nous avons vu cela se produire pour des individus. Il y a de grands saints qui sont translucides à cette réalité, mais je pense que ce qui s'est passé, c'est qu'ils sont une préfiguration. Ce qui arrive à l'espèce entière, c'est que nous allons dans cette direction en tant qu'espèce entière.

MD: C'est finalement une conclusion très positive !

Oui, je pense que nous avons un avenir extraordinaire devant nous et que nous avons du pain sur la planche, mais à la fin... oui ! Et vous savez, ce qui ressort de mes séances, c'est que le divin est très content de notre travail. Tout arrive au bon moment. D'accord, nous avons fait tellement d'erreurs ! Nous avons fait tant de choses mal ! Mais à long terme, le sentiment que j'ai est que nous travaillons dur et que nous faisons un assez bon travail et qu'il y en aura encore d'autre. Mais dans l'ensemble, le divin est très satisfait. Et encore une fois, je déteste utiliser le mot "le divin" mais, disons, la conscience créative de l'univers est très heureuse de ce qui se passe !


O